L’homme de Cro-Magnon n’était pas un « dandy »

L’homme de Cro-Magnon qui a donné son nom à nos ancêtres avait le visage couvert de nodules

Le célèbre homme de Cro-Magnon a désormais un visage, marqué par de nombreux nodules bénins, dont un gros sur le front: il souffrait en effet d’une maladie génétique, selon une équipe de chercheurs français.

Découvert en 1868 dans la grotte des Eyzies (Dordogne), le squelette de Cro-Magnon 1 est celui d’un individu mâle Homo Sapiens datant de 28.000 ans environ.

Continue reading « L’homme de Cro-Magnon n’était pas un « dandy » »

Publicités

Etre libre ?

 

1380746_661924123891386_4460090543516708494_n

Certains pensent qu’on ne naît pas libre, on le devient, la liberté est le résultat d’un apprentissage.

D’autres sont persuadés que la liberté arrive avec nous et qu’elle ne s’apprend pas.

Il est vrai que ces opinions sont discutables !

En comparant l’animal en liberté, symbole de l’indépendance, par rapport à l »animal domestique, symbole de dépendance, on se rend vite compte que celui qui est libre, d’une liberté apparente liée à la sauvagerie et surtout à l’instinct et ce ne sera jamais un idéal humain.

Le « bon sauvage » sur son île déserte est sans aucun doute libre parce qu’il n’a de comptes à rendre à personne, mais il reste tout de même dépendant de la nature !

Doit-on en conclure que la liberté n’est pas naturelle…

L’enfant ne serait jamais libre si on ne l’éduquait pas à la liberté par l’apprentissage de ses responsabilités, c’est autrui qui nous apprend la liberté.

L’ humain qui « se fait libre »  connaît ses possibilités, possède la réflexion et sait où sont ses limites.

Agir librement, ce n’est pas agir n’importe comment! c’est agir selon la raison, la connaissance avec des moyens pour réaliser cette liberté, c’est un « savoir » qui ne peut qu’être acquis !

 la liberté n’est pas donnée, il faut la conquérir !

La liberté n’est donc pas innée, un enfant n’est pas capable d’être libre tout de suite, il faut qu’il apprenne.

Agir librement c’est mettre en pratique un savoir « appris »

Descartes :

 » Si je connaissais toujours clairement ce qui est vrai et ce qui est bon, je ne serais jamais en peine de délibérer quel choix et quel jugement je devrais faire, et je serais ainsi entièrement libre sans jamais être indifférent. »

VERITE2