Jacques BREL : Le fou du roi

 

 

« Il était un fou du roi

Qui vivait l’âme sereine

Dans un château d’autrefois

Pour l’amour d’une reine

{Refrain:}

Et vive les bossus,

Ma mère

Et vive les pendus

Et vive les bossus,

Ma mère

Et vive les pendus

Il y eut une grande chasse

Où les nobles deux par deux

Tous les dix mètres s’embrassent

Dans les chemins qu’on dit creux

{au Refrain}

Lorsque le fou vit la reine

Courtisée par un beau comte

Il s’en fut le cœur en peine

Dans un bois pleurer de honte

{au Refrain}

Lorsque trois jours furent passés

Il revint vers le château

Et alla tout raconter

Dans sa tour au roi la-haut

{au Refrain}

Devant tout ce qu’on lui raconte

Tout un jour le roi a ri

Il fit décorer le comte

Et c’est le fou qu’on pendit

{au Refrain}

 

Merci à  "diatocz"

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s