Les 10 choses que vous ne savez probablement pas sur le ronflement

ronflement-simple-bd-445-660x660Les 10 choses que vous ne savez probablement pas sur le ronflement Ronfler épaissit les carotides… Il est difficile de ronfler et de rêver en même temps… Chanter diminue l’intensité des ronflements…

 Vrais ou Faux ? Testez vos connaissances !

  1. Tout le monde ronfle alors c’est normal

Faux. Bien que plus de 45 % des gens ronflent, ce n’est pas normal. Un ronflement régulier peut témoigner des arrêtes respiratoires appelés « syndrome d’apnées du sommeil » ou « SAS ». Le SAS est un trouble très invalidant. Il augmente le risque de maladies cardio-vasculaires, de diabète et de dysfonctionnements sexuels aussi bien chez l’homme que chez la femme.

  1. Ronfler épaissit les carotides

Vrai. Un ronflement régulier est associé à un épaississement des parois internes des carotides, artères qui transportent le sang vers le cerveau. L’épaississement progressive des carotides compromet l’afflux sanguin vers les tissus cérébraux et augmente le risque d’un AVC.

  1. Les hommes ronflent davantage que les femmes

Vrai. Le larynx proéminent de l’homme, communément appelé « pomme d’Adam », réduit l’espace de circulation de l’air dans la gorge et augmente le risque de ronflement chez la gente masculine.

  1. Le ronflement est un bruit d’une faible intensité

Faux. Un ronfleur moyen produit un son de 60 dB, ce qui est l’équivalent du bruit d’un aspirateur. Certains ronflements peuvent atteindre une fréquence de 90 dB, qui est l’équivalent du passage d’un camion.

  1. L’excès de poids favorise le ronflement

Vrai. Le bruit du ronflement résulte de la vibration des tissus mous de la gorge, détendus par le sommeil. L’embonpoint provoque un dépôt de graisse au niveau de la gorge, ce qui compromet le passage de l’air à travers le corridor respiratoire et accentue le ronflement.

  1. Le ronflement n’a aucun impact sur la qualité du sommeil 

Faux. Le ronflement empêche le dormeur d’atteindre les phases profondes du sommeil, essentielles à la récupération physique et émotionnelle.

  1. Dormir avec un ronfleur peut conduire au divorce

Vrai. Dormir avec un ronfleur affecte sérieusement la qualité de vie et la santé du partenaire. Son sommeil est fractionné, il n’est pas réparateur. Le manque chronique du sommeil chez les deux conjoints crée une situation remplie d’hostilité, de stress et de tension. Ainsi, 10 % des couples font chambre à part et près de 11 % se séparent à cause du ronflement.

  1. Il est difficile de ronfler et de rêver en même temps.

Vrai. Il est probablement difficile de ronfler et de rêver en même temps. Le ronflement empêche le dormeur d’atteindre les phases profondes et paradoxales du sommeil. Les cycles de sommeil étant perturbés, la capacité à rêver peut également l’être. D’où un éventuel lien entre ronflement et absence de rêves.

  1. Il n’y a pas de traitement pour le ronflement

Faux. Le ronflement autre qu’occasionnel peut et doit être traité efficacement.

  1. Chanter diminue l’intensité des vrombissements.

Vrai. Le chant renforce les muscles de la gorge et aide à limiter les ronflements. Pratiqué vingt minutes par jour, il diminue significativement l’intensité et la récurrence des vrombissements.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Les 10 choses que vous ne savez probablement pas sur le ronflement »

  1. Vous faites bien de souligner l’importance de ne pas banaliser le ronflement, il s’agit d’un vrai problème de santé!
    Je sais qu’il existe notamment des dentiers anti ronflement pour pallier à ce problème.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s