Quel mot voyez vous en premier – une explication

Par défaut

Vous vous souvenez de notre test :

Quel mot voyez-vous en premier ?

 motscaches

E n cliquant sur l’image vous retrouverez la question .

Explication de Bouillon de culture 

Derrière la lecture au premier degré, ce test est intéressant car l’air de rien il permet de comprendre la manière dont chacun interprète ce qu’il lit et indirectement comment il réfléchit.

 Au premier degré, on lit le titre, on lit la grille et on répond naturellement « Amour ». Si ce n’est pas votre cas, soyez rassuré, c’est normal.

En effet, bien qu’ayant lu la même question certaines personnes répondront « Intelligence » ou « beauté » ou verront de suite toute une série de mots. Ont-elles répondu à la question ? Non a stricto senso, ou plutôt, à leur façon. C’est tout ce qui fait la difficulté ou l’intérêt, selon le point de vue, d’étudier la communication dans une société.

Pourquoi toutes les personnes ne donnent-elles pas la même réponse ?

C’est ici que réside l’explication la plus intéressante. Plus de vingt mots sont cachés dans ce texte, y compris verticalement : d’amour à intelligence en passant par beauté, jeunesse, désir, succès, santé, expertise, expérience, humour, joie, popularité, plaisir, argent, honnêteté, tête, amitié, puissance, liberté, avenir, salaire, vivre… Je vous laisse découvrir les trois derniers.

En fait chacun dirige ses actions non seulement en fonction du contexte et des nécessités mais également en fonction de sa façon de penser et de ses propres motivations.

Chacun interprète la question à sa façon. Chacun voit donc d’abord les mots qu’il veut bien voir, peut être celui qui répond à la question mais peut-être aussi celui ou ceux qui reflètent ce qu’il recherche le plus, ce qui lui manque, ceux dont il se sent proche ou ont le plus de valeurs à ses yeux.

Ainsi une personne disciplinée va probablement s’arrêter au premier mot de la grille et simplement répondre à la question, tandis qu’une personne plus indépendante ou plus dissipée, au caractère plus affirmé voire rebelle va peut-être tenir des mots contenus dans le titre tandis qu’une autre risque de parcourir la grille et de ne plus répondre à la question mais plutôt relativement à ce qu’elle ressent, bref de répondre différemment.

Imaginez maintenant comment cette même personne va interpréter un texte de loi ou résoudre un problème. Ce n’est donc pas sans raison que les professionnels ont développé des méthodes et autres modèles pour que tous les acteurs d’un projet par exemple parlent le même langage et suivent le même processus intellectuel.

PS. Les lecteurs ayant passé le test peuvent donner leur réponse en laissant un message indiquant également leur sexe, leur âge et leur profession.

 Résultats

Un test similaire fut réalisé sur LinkedIn. Sur 174 participants, il y avait deux-tiers d’hommes âgés entre 30 et 60 ans, la majorité ayant moins de 40 ans. 23 mots ont été identifiés. Amour est cité à 38 reprises soit 21% des sélections. 16% des participants ont indiqué plusieurs mots (amour, intelligence, etc) puis viennent les mots intelligence (11%), succès (6%), quel (5%) et expérience (5%). D’autres mots sont cités dans 2% des cas tels que beauté, jeunesse, humour, popularité, joie, etc. Trois personnes ont trouvé des mots qui n’existent pas et une autre a cité le premier caractère de la grille.

Il y a donc au moins cinq tendances ou profils bien marqués :

  • – Les 21% de participants qui s’arrêtent au premier mot de la grille, que j’appelle les attentifs
  • – Les 16% de participants qui identifient tous les mots, que j’appelle les indisciplinés
  • – Les 11% de participants dissipés qui parcourent toute la grille en diagonale et identifient le dernier mot, que j’appelle les curieux
  • – Les 5% de participants qui estiment que le titre fait partie du contexte, que j’appelle les analystes
  • – Les 2% de participants qui citent un mot répondant à leur envie ou en inventent, ceux que j’appelle les imaginatifs.

Notons que plusieurs femmes ont ajouté le smiley derrière le mot amour ou joie.

Si nous voulons être plus précis, nous pourrions affiner les profils par sexe, culture et profession et mettre en évidence l’influence du sexe, de la culture et de l’éducation à partir d’un test aussi simple et pourtant révélateur de notre manière de penser et de nos intérêts.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s